Médicaments et soleil: Protection fortement conseillé !

La photosensibilisation médicamenteuse est une réaction excessive de la peau au contact d'ultra-violets (soleil, cabines à UV) en relation avec la prise d'un médicament. Elle donne lieu à des dermatoses, affections cutanées qui se manifestent sous forme de brûlures ou d'éruptions eczématiformes.
 
2 types de réactions sont distinguées.
 
  • Une réaction chimique : la phototoxicité
 
 
La phototoxicité est un phénomène fréquent lié aux propriétés chimiques du médicament. Elle survient sans sensibilisation préalable, dans les minutes ou les heures qui suivent l'exposition. Un érythème cutané douloureux apparaît, semblable à un coup de soleil disproportionné par rapport à l'intensité de l'exposition.
 
Si le traitement est local , seules les zones d'application sont touchées. En revanche, si le médicament est administré par voie générale, la photosensibilité touche alors toutes les zones exposées.
 
L'ampleur de la réaction dépend de l'intensité de l'exposition solaire et/ou de la quantité de médicament administrée. Les symptômes disparaissent rapidement à l'arrêt du traitement.

  • Une réaction allergique : la photoallergie
 
Plus rare, la photoallergie est une réaction de type allergique. Elle se manifeste après quelques jours d'exposition solaire.
 
La réaction se manifeste sous forme d'érythème accompagné de démangeaisons (eczéma ou urticaire) et la régression des symptômes est très lente (plusieurs semaines).
 
La photoallergie concerne principalement les personnes prédisposées et peut toucher toutes les zones du corps, qu'elles soient exposées ou non au soleil.
 
 
 
Comment prévenir la photosensibilisation médicamenteuse ?
 
Le meilleur moyen de prévenir la photosensibilisation médicamenteuse est d'interrompre le ou les traitements en cause. 
 
Toutefois, si le médicament est indispensable au patient, celui-ci devra éviter de s'exposer au soleil. La prévention implique le port de vêtements anti-uv, une mise à l'ombre systématique et l'application d'une crème solaire à indice de protection maximal (50+).
 
En cas de photoallergie, des traitements contre l'allergie (corticoïdes, antihistaminiques) peuvent s'avérer utiles.

N'hésitez pas à nous demander conseils.
 
 
 
 
 
  • Liste non-exhaustive des familles des médicaments photosensibilisants
Le tableau suivant recense les principales familles de médicament contenant au moins une spécialité photosensibilisante
AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens) Antiépileptiques
Statines Diurétiques (sulfamide, triamtérène)
Antidépresseurs Antiparasitaires
Antiarythmiques Inhibiteurs de l'Enzyme de Conversion (IEC)
Antibiotiques (quinolones, fluoroquinolones, tétracyclines, sulfamides, antibactériens) Anticancéreux
Antifongiques Inhibiteurs calciques
Neuroleptiques (chlorpromazine, phenothiazine) Antitussifs (oxomémazine)
Anxiolytiques Fibrates
Antiacnéiques  



Photosensibilisation par voie locale

  • Pommades antiallergiques
  • Pommades anti-acnéiques (adaptalène, isotrétinoïne, peroxyde de benzoyle)
  • Gels anti-inflammatoires