Sport et effort

Sport et effort
Les longues et belles journées d’été sont idéales pour faire du sport. Privilégiez les activités le matin ou en fin de journée pour éviter les coups de chaleur. Adoptez de bonnes habitudes : un échauffement préalable et des étirements après l’effort, une alimentation variée et une hydratation régulière. Prenez toutefois quelques précautions pour éviter les accidents et autres désagréments : ampoule, entorse, douleur articulaire ou musculaire, mycose des pieds...
LES MAUX DU SPORTIF DOULEURS MUSCULAIRES

Phénomènes fréquents souvent dus à des efforts (trop) intenses ou une répétition de mouvements inhabituels.

Nos conseils :
• Reposer le muscle douloureux.
• Appliquer une compresse chaude ou poche thermique coldHot (20 à 30 minutes).
• Masser le muscle avec une pommade anti-inflammatoire.
• Si besoin, prendre des myorelaxants et antalgiques.


ENTORSES

Etirements ou déchirures des ligaments, des bandes dures de tissu fibreux qui relient les os entre eux dans les articulations. La localisation la plus fréquente d’une entorse se situe sur la cheville.

Nos conseils :
• Apposer de la glace pour diminuer l’oedème.
• Reposer la cheville et si besoin utiliser des béquilles.
• Elever le membre pour faciliter le retour veineux.
• Compression : strapping pour limiter l’oedème et stabiliser l’articulation.
• Utiliser une pommade anti-inflammatoire.


AMPOULES

Brûlures de la peau provoquées par un frottement répété, le plus souvent au niveau du pied ou de la main. L’ampoule est caractérisée par une petite vésicule remplie de liquide qui s’accompagne d’une douleur localisée.

Nos conseils :
• Désinfecter
• Appliquer un pansement double peau.
• Si possible ne pas crever la bulle pour éviter l’infection.
• Si celle-ci est percée, désinfecter la plaie et appliquer un pansement.


C  OUPS, BLEUS, BOSSES

Présence d’un hématome cutané causé par un choc, en général bénin mais qui peut être douloureux.

Nos conseils :
• Comprimer la bosse pour atténuer l’œdème et apaiser la douleur.
• Prendre une dose d’arnica 9 CH puis prendre 5 granules toutes les heures.
•Appliquer une pommade antalgique ou anti-inflammatoire.


MYCOSES OU PIED D’ATHLÈTE

Rougeurs ou petites vésicules accompagnées de démangeaisons, dues à la présence d’un champignon. Se situent le plus souvent entre les orteils et parfois le talon et la face plantaire des orteils. Attention à la contagion de l’ongle.

Nos conseils :
• Utiliser un savon à pH neutre ou alcalin tous les jours et bien sécher soigneusement les pieds en insistant entre les orteils.
• Changer régulièrement de chaussures et de chaussettes (de préférence en coton).
• Soin antifongique pendant 2 à 4 semaines.


LA TROUSSE DU SPORTIF ENTORSE & TRAUMATISME

• Bandes adhésives multi-extensives (ou strapping) à entorse
• Attelle alu-mousse digitale
• Bombe de froid pour réduire la douleur lors de contusions simples
• Crème à l’arnica
• Crème anti-inflammatoire


PLAIES & AMPOULES

• Pansements anti-ampoules ou crème anti-frottement pour les pieds
• Pansements prédécoupés pour égratignures ou plaies
• Antiseptique et compresse pour le nettoyage des plaies bégnines
• Compresses chlorhexidine, compresses stériles absorbantes
• Coton hémostatique en pochette individuelle
• Lingettes nettoyantes
• Sachets de sutures adhésives


SOIN DES YEUX

• Sérum physiologique en unidose pour nettoyer
• Collyre antiseptique pour désinfecter


DOULEUR & FIÈVRE

• Paracétamol en comprimé lyophilisé à prendre sans eau


DIVERS

• Crème solaire selon le sport
• Boisson énergétique pour compenser les pertes en eau et minéraux
• Morceaux de sucre en cas d’hypoglycémie
• Gel tonifiant à utiliser avant et/ou après l’effort
• Couverture de survie
• Paire de gants
• Paire de ciseaux
• Pince à échardes