Pour votre peau, mission détox

Pour votre peau, mission détox
A l’heure où la nature se réveille sous les premières caresses du soleil, place au grand nettoyage de printemps dédié à faire peau neuve.
 
On le sait, l’hiver a mis l’organisme à rude épreuve et l’épiderme peine à le cacher. Il faut dire qu’entre la consommation répétée de bonne chère, les attaques impitoyables du froid, l’aptitude exacerbée au cocooning et l’utilisation de crèmes ultra nourrissantes, la peau est épuisée et fait grise mine. Agressée à l’extérieur, mais surtout chargée de toxines à l’intérieur, elle a besoin d’aide pour que le renouvellement cellulaire recouvre son dynamisme. En effet, comme la nature qui renaît aux beaux jours, les mécanismes biologiques se réveillent d’une période de ralenti. Une étape intermédiaire pendant laquelle le désordre cutané ne demande qu’à se manifester : imperfections, hyper sensibilité... Y remédier, c’est commencer par assainir le terrain en surface comme en profondeur. Se débarrasser des cellules mortes qui ternissent l’éclat. Libérer la peau des toxines qui l’étouffent. Relancer la microcirculation.
Votre mission ? éradiquer les toxines pour retrouver l’équilibre. Votre priorité ? Une offensive radicale menée avant tout en douceur. Pas question en effet d’agresser davantage l’épiderme avec des produits décapants. Pour servir votre cause, les marques de cosmétiques veillent au grain de votre peau et lui rendent ce que l’hiver lui a pris. À vous les masques purifiants, les gommages assainissant, les crèmes oxygénantes, les tisanes détoxifiantes et les compléments alimentaires drainants… Une trousse beauté 100 % détox qu’il vous faut vite adopter.
 
Témoignage
« J’ai souvent des poussées de boutons au printemps. Je ne sais pas si c’est une réaction allergique comme le rhume des foins. », Inès, 26 ans
Les allergies dites printanières sont dues principalement à  la pollinisation des végétaux. Elles se traduisent par des rhinites, conjonctivites, éternuements, démangeaisons… et se traitent par une prise de médicaments spécifiques. L’acné saisonnière, elle, est liée à une vulnérabilité ponctuelle de la barrière cutanée.
 
SE PURIFIER DE L'INTERIEUR

Pour l’organisme, l’inactivité hivernale combinée à une nourriture très riche n’est pas des plus salutaires. En effet, trop sollicitées, les véritables usines de nettoyage que sont le foie, les reins et la vésicule biliaire ont du mal à faire face aux besoins et finissent par s’encrasser. Seulement voilà : ce qui se passe à l’intérieur de l’organisme se voit à la surface de la peau. Certes, des déchets sont naturellement produits au cours de la digestion, mais il faut savoir que certains facteurs environnementaux comme la pollution et le stress contribuent aussi à leur accumulation. Pour aider nos organes d’élimination à reprendre le cours normal de leurs activités, il faut les aider à se débarrasser des toxines qui les encombrent.
 
Assiette détox
Sans commencer par modifier les apports nutritionnels, toute tentative de détox sera vaine. Pour nettoyer correctement les organes d’élimination, vous devez alléger leur tâche. Autrement dit, ne pas les surcharger d’aliments lourds à digérer et de déchets longs à éliminer.  Pendant une dizaine de jours, évitez la viande rouge, le sucre et l’alcool. En revanche, consommez sans modération des produits aux vertus dépuratives. Côté fruits : ananas, cerises, fraises, pamplemousse, poire, et pomme. Côté légumes : artichaut, radis noir, asperge, aubergine, brocoli, céleri, chou, cresson, petit pois, potiron et tomate sont les bienvenus.
 
Compléments à la rescousse

Composées de tisanes, de boissons à diluer ou de gélules à ingérer, les cures de compléments alimentaires stimulent les fonctions d’élimination des déchets. Comme leur nom l’indique, ils complètent l’action dépurative amorcée par le mode alimentaire grâce aux plantes qu’ils contiennent. Au palmarès des compléments alimentaires antitoxines, on trouve : radis noir, reine des prés, frêne, thé vert, écorce de bouleau, fenouil. Les consommer ne vous dispense pas de boire au moins un litre et demi d'eau par jour, en privilégiant les eaux riches en bicarbonate.
 
Massage coup de pouce
Pensez également aux drainages lymphatiques pratiqués par un kinésithérapeute. Ce massage vise en effet à améliorer la circulation de la lymphe, glande qui recueille les déchets cellulaires et les évacue par le système sanguin. Le drainage lymphatique consiste donc à donner un coup de fouet à un système lymphatique paresseux en stimulant les ganglions du cou, des aisselles, de l’aine, du creux des genoux et des bras.
 
Astuce bain
Lier l’utile à l’agréable, voilà ce que vous pouvez également faire lorsque vous vous délassez dans votre baignoire ! à raison de deux fois par semaine, il suffit d’ajouter une généreuse poignée de sel de magnésium dans l’eau du bain et de se détendre pendant une quinzaine de minutes. Connu autrefois sous le nom de Sel du médecin, il active le processus de sudation et donc de détoxication du corps.
 
Bouger pour éliminer
Pas de programme de mieux-être sans activité physique. Complément idéal de votre offensive détox, le sport reste le meilleur moyen d’activer la circulation sanguine, et par conséquent de contribuer à l’élimination des toxines via les poumons (respiration) et la transpiration. Quelle que soit l’activité choisie, l’idéal est de bouger 45 minutes trois fois par semaine.
 
 
Témoignage
« Le printemps est-il le seul moment de l’année où l’organisme a besoin d’être purifié ? », Nadine, 47 ans
Les cures détox sont conseillées à la sortie de l’hiver, mais pas seulement. En effet, les pratiquer au début de l’automne a de nombreux bienfaits. Cette saison marque la baisse de lumière et d’énergie. Relancer à ce moment-là l'activité des organes d'élimination permet d’enrayer les états de fatigue et de booster le système immunitaire.

 
NETTOYER L'EXTERIEUR EN DOUCEUR

Pendant tout l’hiver, il a fallu prendre soin de préserver sa peau des attaques du froid. Cette mission consistait, entre autres, à ne pas décaper le précieux film hydrolipidique à grand renfort de gommages et d’exfoliants abrasifs. Eh bien, c’est le moment de faire le contraire. En effet, que ce soit sur le corps ou sur le visage, les cellules mortes et les microparticules de pollution se sont agglutinées à la surface de l’épiderme jusqu’à former un voile terne qui l’empêche de respirer, le déshydrate et le prive de son éclat. Pour accompagner votre peau dans son réveil cellulaire, inutile de la brusquer. Son régime détox doit s’effectuer en douceur…
 
Gommer la grisaille
L’épiderme compte une centaine de bactéries différentes, toutes destinées à le protéger des agressions extérieures. Pas question donc d’abîmer cette précieuse flore cutanée, au risque d’irriter la peau plus qu’elle ne l’est déjà. Pour ôter le film gris qui recouvre l’épiderme et encourager le renouvellement cellulaire, préférez les produits exfoliants doux aux gommages abrasifs. Utilisée quotidiennement, leur texture décolle délicatement les cellules mortes et relancent la microcirculation cutanée.
 
Exit les indésirables
Une fois la surface de la peau débarrassée de son voile terne, plus rien ne fait obstacle à son nettoyage hebdomadaire en profondeur. Place donc aux masques, dont l’effet buvard parvient à déloger et absorber les impuretés logées dans les pores. Si les argiles absorbantes comme le kaolin sont ici les bienvenues, d’autres actifs comme les vitamines C et E, antioxydantes et détoxifiantes, sont aussi efficaces. Parfaitement nettoyée, reste maintenant à hydrater. Là aussi, ayez la main légère. Autrement dit, optez pour des fluides ou des sérums hydratants dont la texture s’absorbe rapidement.
 
Entretenir l’éclat
Une fraîcheur toute nouvelle s’entretient chaque jour. Il faut donc nettoyer sa peau matin et soir pour éviter que la grisaille ne revienne s’installer. Pour ce faire, on mise sur les lotions toniques qui concluent le démaquillage et les eaux micellaires qui dissolvent le gras (sébum, maquillage) et éliminent la saleté grâce à leurs micelles, des molécules fabriquées à base de tensio-actifs.
 
Suer pour la bonne cause
Pour éliminer d’un coup bon nombre de toxines, pensez au hammam. En effet, sous la chaleur, les pores de la peau se dilatent et la sueur entraîne en masse les impuretés. Il suffit ensuite de procéder à un gommage pour s’en débarrasser.
 
MES ARMES DETOX
Tisane Bio Drainante, Sanoflore. Jour après jour, cette tisane aide votre peau à se clarifier et à retrouver un nouvel éclat. Elle est composée de romarin au pouvoir diurétique ; de queues de cerise, de pissenlit et de tilleul aux vertus dépuratives.
Vinopure, Masque Purifiant, Caudalie. Grâce à l’huile de pépins de raisin et à l’argile de kaolin qu’il contient, ce masque assainissant nettoie et absorbe les impuretés pour révéler l’éclat de votre teint.
Pur, Gelée Exfoliante Oxygénante, Galénic. Idéale pour débarrasser sa peau en douceur des cellules mortes qui obstruent sa surface, ce gel ultra fondant affine le grain et clarifie le teint grâce à l’eau distillée de mélilot qu’il contient.
 

CONSEIL DE PHARMACIEN

Pour être sûre de mener à bien une offensive détox, il faut boire sans modération. En effet, boire accélère le système rénal et permet d'éliminer, ce qui reste le meilleur moyen d'évacuer les toxines. Pour rééquilibrer votre métabolisme, gardez toujours une bouteille sous la main. Certes, consommer 2 litres d'eau quotidiennement est recommandé, mais cette quantité reste plus ou moins adaptable à la corpulence de chacun.
 Par ailleurs, pour reposer l'organisme, mieux vaut limiter la consommation de sucre contenu dans les sodas. Si l’eau pure n’est pas à votre goût, rien ne vous empêche de l’aromatiser.
 
 
Véronique AIACHE

Bien-être & Santé
Mars 2013