Nettoyer sa peau

Nettoyer sa peau
Pour resplendir, l’épiderme a chaque jour besoin d’être débarrassé de ses impuretés. Reste à connaître la cadence des bons gestes et à choisir les bons produits.
Matin et soir, en surface et en profondeur, laver convenablement sa peau commence par prendre conscience de ses fonctions et de ses besoins. En effet, même si son uniformité, sa douceur et son éclat ont un pouvoir indéniable de séduction, son rôle ne se résume pas à sublimer l’apparence : elle est le trait d’union entre l’organisme et le monde extérieur. Enveloppe corporelle, capteur sensoriel, bouclier thermique, l’épiderme doit chaque jour remplir ses missions. Les mener à bien passe par le bon fonctionnement de son renouvellement cellulaire, tout comme par l’équilibre de la faune bactérienne qui peuple sa surface, par son taux d’hydratation et d’oxygénation, et bien sûr par son hygiène. Certes, la propreté de la peau lui confère son éclat, sa souplesse, son uniformité, son élasticité mais aussi – et surtout – elle lui permet de respirer.
 
La nettoyer soigneusement au quotidien a pour but essentiel de la débarrasser des impuretés qui encombrent sa surface et l’empêchent d’assurer correctement ses fonctions. Sébum produit naturellement en plus ou moins grande quantité, cellules mortes, poussières, particules de pollution, maquillage : tout ce qui s’agglutine sur la surface cutanée forme un voile terne asphyxiant. Celui-ci doit être éliminé en douceur par un geste primordial de beauté au service duquel sont mis à disposition des produits cosmétiques retirant les indésirables tout en respectant le fragile équilibre de la peau Les produits nettoyants sont légion : crèmes et gels lavants, eaux micellaires, démaquillants, lotions astringentes, micropeelings, masques désincrustants, gommages doux… Reste à savoir quand et comment utiliser ces bienfaiteurs cutanés.
 

1ère PARTIE : GESTES CÂLINS AU QUOTIDIEN
 
Du simple geste d’hygiène au véritable rituel de beauté, le nettoyage de la peau doit scrupuleusement s’accomplir chaque jour, que l’épiderme soit normal, gras ou sensible, le matin comme le soir, que l’on se maquille ou pas. En effet, si les produits dédiés à chasser les impuretés sont divers et variés, garants de la santé de ce précieux bouclier, ils font cause commune pour préserver l’équilibre cutané.
 
La chasse aux impuretés
On le sait, l’air est chargé de saletés et particules en suspension qui collent à la peau. Invisibles à l’œil nu, ces indésirables se mélangent aux résidus naturels de l’épiderme (sudation, cellules mortes, sébum) et forment chaque jour un voile occlusif dont il faut prendre soin de se débarrasser le soir. Mousse nettoyante, gel dermatologique, savon à pH neutre, lotion désincrustante : qu’importe la galénique de prédilection, pourvu que le produit utilisé fasse peau nette. Cette étape incontournable de l’entretien de la peau lui garantit de respirer pendant la nuit, au moment précis où les cellules cutanées se régénèrent.
 
Des matins douceur
On a tendance à penser que laver son visage à grandes eaux au réveil dispense d’utiliser un produit spécifique pour la nettoyer. À plus forte raison si la veille au soir on a pris le temps de la démaquiller soigneusement. Qu’est ce qui peut la salir la nuit ? Réponse : les particules toxiques contenues dans l’air des intérieurs, la sueur nocturne et le sébum. Partant de là, l’eau seule ne peut venir à bout de cette infime pellicule agglomérée en surface. Certes, l’eau fraîche active la microcirculation cutanée, resserre les pores et donne un coup de fouet à l’éclat, mais elle doit être associée à des substances « tensio-actives », sélectionnées pour leur extrême douceur, qui ont la propriété d’envelopper les salissures pour les éliminer.
 
À chaque peau, ses besoins
Comme on adapte sa crème pour le visage et le corps en fonction des besoins de sa peau, on choisit de la même façon les soins qui la nettoieront. Les critères de sélection à considérer sont la nature de la peau, mais aussi la texture et le mode d’utilisation du produit. Ainsi, les peaux normales ont le choix entre les pains dermatologiques, les laits de toilette ou les émulsions nettoyantes le soir. Le matin, une simple brumisation (à tamponner avec un mouchoir en papier) ou un tonique sans alcool suffisent. Matin et soir, les peaux sèches préfèrent le lait de toilette, l’émulsion nettoyante riche en actifs hydratants. Quant au réveil et au coucher des peaux grasses ou mixtes, on préconise les produits doux qui ôtent l’excès de gras sans assécher la peau.
Les peaux sensibles, de leur côté, choisiront des produits spécifiques en pharmacie. À la fin du nettoyage, une brumisation d’eau thermale apaise la peau.
 
 
2ème PARTIE : CES SOINS QUI VONT PLUS LOIN !
 
Prendre soin de la propreté de sa peau au quotidien, cela ne suffit pourtant pas pour chasser les impuretés rebelles. Nettoyer en profondeur, c’est débarrasser les pores des résidus qui s’y sont incrustés.
 
Les petits grains de l’éclat
Puisqu’il n’est bien sûr pas question de se décaper vigoureusement comme on récure du calcaire incrusté dans un évier, les gommages et exfoliants adaptés sont là pour sublimer la peau tout en douceur et en efficacité. Ce sont des micro-grains végétaux ou minéraux qui s’utilisent une à deux fois par semaine. Frottés en mouvements circulaires sur le visage et le corps, ils décollent délicatement les impuretés.
 
En tube ou en pot, en gel ou en crème, mélangé à de l’huile ou à l’état naturel, l’ingrédient qui constitue la base du soin varie en fonction de la sensibilité de l’épiderme. Ainsi, une peau réactive ne supportera pas de traitement trop abrasif et préférera des particules exfoliantes souples. Pour le visage, misez sur les extraits d’abricot, de jojoba, de céréales ou d’argile blanche. Sur le corps, où la peau est plus épaisse donc plus résistante, vous pouvez utiliser des exfoliants plus durs comme la poudre de riz, le sel ou le sucre.
 
Des masques zéro impuretés
Lorsque la surface de la peau est débarrassée de ses impuretés, plus rien ne fait obstacle à un nettoyage en profondeur. C’est là qu’une fois par semaine, doivent intervenir les masques absorbants. Ils contiennent des minéraux d’eaux thermales, des molécules d’oxygène, des vitamines C et E, anti-oxydantes et détoxifiantes, ou des argiles comme le kaolin, qui ont un effet buvard sur la peau, capturent ses impuretés et stimulent le renouvellement cellulaire.
 


CONSEILS DE PHARMACIEN
 
Nettoyer sa peau peut aussi passer par la détoxification de son organisme.
Pour ce faire, une cure spécifique de compléments alimentaires (gélules, tisanes, boissons drainantes) est la bienvenue, surtout lorsque l’on ne fait pas ­­ – ou peu – de sport et que l’on abuse de la bonne chère.
 
Eau ou tonique: deux produits, deux missions.
En effet, les produits d’appellation « tonique » ont pour but de parfaire le démaquillage. Tandis que les eaux démaquillantes – nommées eaux micellaires – dissolvent le gras (sébum, maquillage) et éliminent la saleté grâce à leurs micelles : des molécules fabriquées à base de tensio-actifs. Idéales pour les peaux sensibles.
 
Lotion astringente: une autre spécificité.
Dédié aux peaux grasses à imperfections, ce type de produits aide à resserrer instantanément les pores dilatés et combattent leur obstruction grâce à l’association d’actifs séborégulateurs, assainissants et micro-exfoliants.
 

MA TROUSSE BEAUTE
 
Lait Démaquillant Physiologique, La Roche Posay.
Ce lait ontueux dédié aux peaux sensibles, sèches à très sèches, élimine les impuretés en douceur. Riche en eau thermale de la marque éponyme, il respecte l’équilibre physiologique de l’épiderme.
 
Pschitt Magique, Garancia.
Comme son nom l’indique, la mousse de ce produit est magique. Sur la peau, elle crépite pour exfolier et régénérer les cellules au quotidien grâce à ses six extraits végétaux à effet micropeeling.
 
Phytocyane, Phyto Paris.
Véritable concentré de beauté et d’énergie capillaire, cette cure d’ampoules aux actifs végétaux, à l’action antichute et cosmétique, assure densité, volume et brillance pour une séduction maximale.
 
VÉRONIQUE AÏACHE
Novembre 2014

Bien être et Santé