Ma Bonne Résolution: J'arrête le tabac !

 Ma Bonne Résolution: J'arrête le tabac !
La France compte près de 16 millions de fumeurs. Le tabac est la 1ère cause de mortalité évitable (200 morts par jour). En moyenne, un fumeur régulier sur 2 meurt prématurément des causes de son tabagisme et la moitié de ces décès se situent entre 35 et 69 ans. Plus de la moitié des fumeurs réguliers déclarent avoir envie d’arrêter de fumer. Pour vous aider à arrêter, votre pharmacien peut vous proposer des solutions efficaces (patch, gomme, comprimé) et un dosage adapté à votre dépendance. Sachez qu’une cigarette en moins équivaut à 11 minutes de vie en plus !


LES GESTES A ADOPTER

Ecartez toute tentation : évitez, notamment au début du sevrage, certaines situations pouvant créer du stress et de la frustration (pauses café entre collègues, soirées, fêtes…).
Débarrassez-vous des briquets, cendriers, réserve de tabac
Aérez et nettoyez vêtements, rideaux, housses de fauteuils pour faire disparaître l’odeur du tabac.
Prenez conscience que la cigarette n’a jamais résolu aucun de vos problèmes, ni aucune de vos difficultés, ni aucun de vos conflits.
Ecrivez ce que vous ressentez ou parlez-en à un proche ou à des associations (vous pouvez contacter Tabac Info Service au 39 89).
Changez de look, de coiffure. Pour effacer tout signe de votre ancienne vie de fumeurs (dents et mains jaunis), effectuez un détartrage chez le dentiste et soignez vos mains.
Changez vos habitudes : au lever, commencez par une douche si habituellement vous débutiez votre journée par un café et une cigarette.
Pratiquez un sport, une activité physique ou de la marche rapide (au moins 30 min par jour).
Pensez aux économies que vous allez réaliser en arrêtant de fumer. Une personne fumant environ 10 cigarettes par jour économisera en moyenne 1 220€ par an soit plus de 6 000€ sur 5 ans !


BENEFICES APRES VOTRE DERNIERE CIGARETTE

- En 20 min, la pression sanguine et les pulsations du cœur redeviennent normales.
- En 8 heures, la quantité de monoxyde de carbone dans le sang diminue de moitié.
- En 24 heures, le risque d'infarctus du myocarde diminue déjà. Les poumons commencent à éliminer le mucus et les résidus de fumée. Le corps ne contient plus de nicotine.
- En 48 heures, le goût et l'odorat s'améliorent. Les terminaisons nerveuses gustatives commencent à repousser.
- En 72 heures, respirer redevient plus facile. Les bronches commencent à se relâcher et on se sent plus énergique.
- En 2 semaines à 3 mois, la toux et la fatigue diminuent. On récupère du souffle. On marche plus facilement.
- En 1 à 9 mois, les cils bronchiques repoussent. On est de moins en moins essoufflé.
- En 10 à 15 ans, l’espérance de vie redevient identique à celle des personnes n'ayant jamais fumé.

Une envie subite ? Résistez !
•Inspirez profondément puis retenez légèrement votre souffle, sentez le calme revenir en vous.
•Encouragez-vous en vous répétant mentalement : « Non ! J’ai décidé d’arrêter ». •Occupez vos mains en bricolant, jardinant, dessinant.
•Sortez au grand air, promenez-vous ou allez dans un endroit où l’on ne fume pas (cinéma, magasinS, musée…).
•Résitez au grignotage, continuez à manger équilibré et gardez toujours à portée de main un fruit, de l’eau, des chewing-gums (sans sucre) ou une gomme de nicotine. Si les situations de manque se répètent, parlez-en à votre pharmacien ou à votre médecin pour adapter votre traitement.


QUAND CONSULTER SON MEDECIN ?

- Si vous êtes fumeur très dépendant, déjà traité ou en échecs à répétition,
- Si vous êtes mineur,
- Si vous êtes enceinte,
- Si vous présentez des pathologies cardio-vasculaires,
- Si vous avez des antécédents dépressifs ou dépendances associées,
- Si vous suivez un traitement médicamenteux conséquent.

Etes-vous dépendant ? Des tests vous attendent en pharmacie !
Votre pharmacien vous accompagne et vous conseille tout au long de votre sevrage.