Les maux de l'hiver

Les maux de l'hiver
Rhume, mal de gorge, toux, état grippal…Voilà l’hiver qui approche avec son lot de virus et de bactéries ! Retrouverez dans cet article des conseils pour soulager rapidement les maux de l’hiver et des solutions pour renforcer vos défenses immunitaires.
ETAT GRIPPAL

Le virus de la grippe est très contagieux. Il se transmet par la salive lors d’un éternuement ou d’une quinte de toux. Le début brutal associe une fièvre à 40°C avec des frissons, des malaises intenses, des maux de tête, une toux sèche, des courbatures, une fatigue importante…

Les conseils de votre pharmacien restent indispensables car le début du syndrome grippal ressemble à celui d’un banal rhume. Les symptômes apparaissent soudainement pour une grippe, alors que leur installation reste généralement progressive dans le cas d’un rhume. Une personne atteinte de la grippe est contagieuse pendant environ 7 jours (de 24h avant l’apparition des symptômes et jusqu’à 6 jours après).

Voici quelques conseils pour prévenir la grippe :
• Ayez une activité physique régulière : plus le corps est actif, plus le système immunitaire est efficace. L’activité physique et l’oxygène sont des alliés pour stimuler vos défenses. Il est donc recommandé d’avoir une activité de plein air (jogging, marche, vélo),
• Optimisez les défenses de la sphère ORL (nez, gorge, bronches) : aérez les pièces tous les jours, ne chauffez pas trop votre intérieur (19°C), maintenez un certain taux d’humidité (50%) et évitez le tabac,
• Protégez-vous contre le risque de contamination : lavez-vous les mains régulièrement et évitez les personnes infectées,
• Adoptez une alimentation équilibrée pour aider votre système immunitaire à être plus efficace.


RHUME

Causé principalement par un virus, il correspond à une atteinte inflammatoire des voies respiratoires supérieures. Il se manifeste par des symptômes tels qu’un écoulement nasal, des éternuements, puis une obstruction nasale, accompagnés fréquemment de fatigue, maux de tête et fièvre modérée. Une prise en charge rapide permet d’éviter les surinfections bactériennes et d’accélérer la guérison qui se fait généralement en 7 jours.

Voici quelques conseils :
• Prévenez les infections par les moyens habituels : lavez-vous régulièrement les mains en utilisant éventuellement des solutés hydro-alcooliques, humidifiez l’atmosphère et évitez le tabac,
• Mouchez-vous fréquemment en utilisant des mouchoirs jetables,
• Hydratez-vous abondamment,
• Nettoyez-vous le nez par des solutés d’eau de mer puis instillez des gouttes nasales antiseptiques. Des inhalations à base d’eucalyptus, menthe poivrée ou de bourgeons de pin sont également efficaces,
• Appliquez une pommade adoucissante si la muqueuse nasale est irritée.


MAL DE GORGE

Sensations de brûlures, picotements, irritations, le mal de gorge entraîne une douleur provoquée par une inflammation qui peut cacher différentes pathologies : angine, pharyngite ou laryngite, d’origine virale le plus souvent.

Dans 25% des cas, l’angine est d’origine bactérienne justifiant la prescription d’antibiotiques par votre médecin traitant. Si le mal de gorge est viral, votre pharmacien pourra vous conseiller un traitement local tel qu’un collutoire ou des pastilles (antiseptiques ou anti-inflammatoires) pour adoucir votre gorge.

Voici quelques conseils d’hygiène à adopter pour guérir les maux de gorge :
• Evitez le tabac et les atmosphères enfumées,
• Hydratez-vous par des boissons chaudes, des inhalations ou en humidifiant l’air,
• Mangez essentiellement des aliments sous forme liquide pour diminuer la douleur à la déglutition,
• Protégez-vous le cou et la gorge du froid,
• Gardez une température de la maison entre 18 et 20°C.


TOUX

La toux n’est pas une maladie en soi, mais un symptôme dont il faut traiter la cause : rhume, mal de gorge, grippe… Sèche ou grasse, chaque toux est différente et a son propre traitement. La toux grasse survient le plus souvent en période hivernale et permet d’expulser l’excès de mucus provoqué par une infection virale ou bactérienne. La toux sèche est une toux due à une irritation de la gorge ou des bronches qui ne produit pas d’expectoration (ni glaire, ni crachat). Le plus souvent, elle est signe d’une infection locale (rhume, bronchite…).

Voici quelques conseils communs aux 2 types de toux :
• Prévenez les infections ORL et respiratoires par les moyens habituels : se laver les mains régulièrement, éviter les contacts étroits avec les personnes infectées et garder une température dans la maison entre
18 et 20°C,
• Evitez de fumer ou de vous exposer à la fumée de cigarette qui sont des facteurs irritant les bronches,
• Utilisez des comprimés, pastilles à sucer ou sirop qui soulageront les maux et faciliteront la guérison,
• Humidifiez et aérez l’atmosphère,
• Hydratez-vous abondamment,
• Vous pouvez utiliser un traitement à base de plantes ou un traitement homéopathique.

En cas de toux grasse (productive) :
• Prenez un fluidifiant (sirop ou sachet) de préférence 4h avant le coucher pour éviter la toux nocturne,
• Dormez la tête surélevée,
• Mouchez-vous régulièrement : l’écoulement rhinopharyngé est une cause de l’entretien des toux grasses.


FIEVRE

La fièvre correspond à une température corporelle anormalement élevée (supérieur à 38,5°C). C’est un symptôme banal qui est un moyen de réponse aux infections. Le traitement est avant tout destiné à améliorer le confort. La fièvre s’accompagne généralement d’autres signes dûs à la maladie qui la provoque : frissons plus ou moins intenses, état fébrile, transpiration abondante, pouls et respiration qui s’accélèrent.

Conseils à retenir pour faire baisser la fièvre
• Utilisez du paracétamol ou de l’ibuprofène pour atténuer les symptômes.
Vérifiez bien au préalable le nombre de prises par jour et le temps minimum entre 2 prises,
• Evitez de trop vous couvrir pour faire baisser la température,
• Aérez votre intérieur,
• Hydratez-vous aussi souvent que possible : la transpiration due à la fièvre fait perdre beaucoup d’eau à l’organisme. Si cette perte n’est pas compensée, vous courez un risque de déshydratation.


Rendez-vous en pharmacie pour plus de conseils !

Pour davantage d’informations, consultez notre guide complet « Prévenir et traiter les maux d’hiver » !