Les maux de bébé

Les maux de bébé
Les soins d’hygiène, les bains, les changes, sont des moments privilégiés avec bébé. Vous créez de multiples instants de douceur, d’amour et d’échange. A la naissance, la peau de bébé est encore immature, plus fine et perméable que celle de l’adulte. Elle ne peut pas exercer pleinement son rôle de défense et de protection naturelle et reste donc très vulnérable. Votre pharmacien vous propsera des produits choisis pour leur grande douceur et leur parfaite tolérance.
L’HYGIENE DE BEBE

La peau de bébé et le bain
Lavez-le doucement, avec la main de préférence, rincez-le et séchez-le délicatement, surtout au niveau des plis. Donner le bain le soir peut favoriser l’endormissement de votre tout-petit. Le bain peut être donné un jour sur deux les premiers mois.
 
Le soin du cordon
Vous pouvez réaliser ce soin après le bain, une fois que votre bébé est installé sur la table à langer. Rassurez-vous, ce n’est en aucun cas douloureux pour lui. Désinfectez la base après avoir imbibé une compresse stérile avec un antiseptique. Maintenez le cordon bien relevé pour pouvoir passer la compresse. Laissez sécher à l’air libre. La cicatrisation intervient 8 à 10 jours après la naissance.
 
Le change
C’est important de bien nettoyer les petites fesses de votre bébé à chaque change afin d’éviter au maximum les irritations. Utilisez une solution nettoyante ou un lait de toilette adapté. Votre pharmacien vous conseillera des soins adaptés en cas d’érythème fessier. Pensez aux alèses de protection jetables ou réutilisables.
 

SOIGNER ET SOULAGER BEBE
 
Tout au long de sa première année, votre bébé sera sujet à de nombreux petits tracas ! Ceci est dû à l’immaturité de son système digestif et à une immunité non encore acquise. Colique, rhume, reflux, diarrhée… que faire ? Quelques réflexes simples à adopter pour soulager votre bébé.
 
Mon bébé a des coliques
Il pleure, s’agite, souffre de ballonnements et émet des gaz, surtout en fin de journée. Les coliques sont fréquentes avec un pic à l’âge de 6 semaines et disparaissent en général vers le 4ème mois. Si vous allaitez, vérifiez que votre bébé avale le moins d’air possible et faites-lui bien faire son rot pendant et après la tétée pour évacuer l’air avalé. Si vous lui donnez le biberon, remplacez votre lait infantile habituel par une formule adaptée aux ballonnements. Sa teneur réduite en lactose facilite la digestion. Massez doucement le ventre de votre bébé lors des crises. Pour le soulager votre pharmacien peut vous proposer des solutions homéopathiques.
 
Mon bébé a un rhume
Avant l’âge de 2 ans, les tout-petits sont souvent sujets au rhume : nez qui coule, yeux rouges, toux, fatigue. Leur système immunitaire est encore immature et ils sont donc sensibles aux virus. Pour laver et déboucher le nez, pensez au spray d’eau de mer pour nourrisson ou au sérum physiologique avec seringue, 2 à 3 fois par jour, en vous aidant éventuellement d’un mouche-bébé. Donnez-lui souvent à boire. Si vous l’allaitez, proposez-lui régulièrement de téter. Relevez la tête de son lit et aérez sa chambre qui ne doit pas être trop chauffée (environ 20°C) et suffisamment humidifiée.
 
Mon bébé régurgite
Juste après le biberon, parfois lorsqu’il fait son rot, le bébé expulse très soudainement et sans effort une petite partie du contenu de son estomac. Une manière naturelle de se débarrasser du trop-plein de lait absorbé.
Ce phénomène indolore, très fréquent chez les nourrissons est principalement dû à l’immaturité de leur tube digestif. Le pic se situe généralement vers 4 mois et disparait vers 1 an.
Ne lui faites pas prendre de repas trop abondants, fractionnez-les si besoin et ne couchez pas votre nourrisson immédiatement après la tétée ou le biberon. Gardez-le dans vos bras ou dans son transat un moment. Eventuellement, donnez un lait infantile épaissi ou un lait anti-régurgitation pour réduire les remontées du repas dans l’oesophage.
 
Mon bébé souffre de diarrhée
Les diarrhées du nourrisson se manifestent par des selles plus abondantes et plus fréquentes qu’habituellement. Elles peuvent être provoquées par un virus ou certaines bactéries. Ces diarrhées entraînent rapidement une perte d’eau et de sels minéraux. Il est donc important de réhydrater votre bébé dès les premiers signes avec un soluté de réhydratation orale que vous pouvez vous procurer en pharmacie.
De façon transitoire, remplacez votre lait infantile par une formule adaptée à la réalimentation de votre enfant pendant l’épisode diarrhéique. Si vous allaitez, vous pouvez continuer, tout en surveillant votre bonne conduite alimentaire. Limitez notamment votre consommation de fruits, crudités ou légumes verts.
 
Mon bébé est constipé
Si vous observez des selles moins fréquentes, dures et sèches comme des petites billes, veillez à bien hydrater votre bébé. Si vous allaitez, buvez plus fréquemment de l’eau, éventuellement enrichie en magnésium. Si vous donnez le biberon, remplacez votre lait infantile par une formule « Transit ». Ces laits sont riches en lactose, ce qui permet d’augmenter le volume des selles et de les ramollir.Vérifiez que vous n’avez pas modifié l’alimentation de bébé (ex : lors du sevrage, le transit de bébé est modifié).
 

LES DENTS DU BÉBÉ

Salivation abondante, joues et fesses irritées, tempérament grognon et sommeil  agité… pas de doute, une dent se prépare à sortir ! La poussée dentaire peut aussi s’accompagner d’une légère fièvre et de diarrhées. Vers 2-3 ans, l’ensemble de ses 20 dents de lait est en place.
 
L’arrivée des quenottes
La douleur provient du fait qu’en poussant, la dent distend la gencive et finit par la percer. Proposez à votre bébé un anneau de dentition réfrigéré pour le soulager. Vous pouvez aussi masser ses gencives avec le bout de votre doigt et un baume apaisant. Des remèdes  sous forme de gel ou solution gingivale exercent une action apaisante lors des poussées. Oubliez la méthode de grand-mère qui consiste à faire saigner les gencives en les frottant avec un morceau de sucre ! L’homéopathie peut être utile pour le soulager.
 
Chouchoutez ses quenottes
Il est indispensable d’habituer votre bébé aux bons gestes d’hygiène dès la sortie de ses premières dents. La première année, il suffira de lui nettoyer les dents avec une compresse propre et humide. Vous pouvez brosser ses dents vers l’âge de 12 mois avec une brosse à dent souple adaptée à son âge. Puis, vers 18 mois, votre enfant apprendra à se brosser les dents tout seul en vous imitant. La première visite chez le dentiste est recommandée vers l’âge de 3 ans.